Camaëlle Coulisses Embellissement L'Atelier Récup Relooking

Il était une fois… Wendy

Wendy faisait partie d’un tas de meubles qui devaient être évacués d’une maison avant sa mise en vente par une agence immobilière.
Ma maman s’est rendue sur place, tout le mobilier encore présent étant à donner. C’est là qu’elle a remarqué cette table de nuit sans grand intérêt, de prime abord. En effet, elle s’est dit qu’elle était susceptible de me plaire et surtout que je pourrais en faire quelque chose…

Et elle a très bien fait ! Son allure toute simple m’a inspiré l’idée de la destiner à une chambre d’enfant.
Pas de boutons à changer, les siens pouvaient tout à fait être réutilisés et personnalisés aux futures couleurs du meuble.
Au niveau du plateau, la fine couche de placage en bois était cassée et se décollait. Comme le bois en dessous semblait sain, j’ai tout bonnement décollé ce qui restait.

Vint ensuite le choix des couleurs que je voulais gaies, douces & contrastées. Et comme je mourais d’envie d’essayer le nouveau pochoir au motif Licorne que j’avais acquis récemment, les nuances TOPAZE et UTOPIE se sont naturellement imposées à moi. Sans oublier la teinte CHIMERE pour les motifs au pochoir.

Petit brainstorming avec mes filles pour le nom : ce petit chevet s’appellera Wendy, tout comme la cadette de notre joyeuse tribu ! Voilà un prénom digne d’une licorne, n’est-ce pas ?
Et hop ! En route vers le Pays Imaginaire !…

Je l’avoue, j’avais hâte de m’atteler à la tâche. Tellement impatiente que j’ai brûlé une étape primordiale. Non pas celle du nettoyage du support mais celle de la pose du PRIM’ISO… Pourtant, j’aurais dû me méfier de ces petites auréoles présentes à divers endroits…
Et donc, je les ai ignorées pour appliquer la COLOR’MAT Topaze directement, en deux couches espacées de 6 heures. La charnière & les boutons ont également été peints dans ce même coloris.

Ensuite, passage d’un fond de bougie sur les arêtes du meuble mais aussi sur certaines parties planes.
Enfin, application en deux couches également de la COLOR’MAT Utopie. On ajoute quelques légers coups de pinceau sur les boutons pour leur donner un effet brossé.

Une fois tout cela bien sec, ce fut le moment de poncer. Sur les arêtes, aucun problème, la couleur de fond est apparue très vite. Par contre, j’ai dû user de plus d’huile de coude pour les parties planes… La parafine s’était bien incrustée, ce ne fût pas une mince affaire !

Parvenue à l’étape de la personnalisation au pochoir, j’ai délégué cette tâche à ma fille Maurine qui adore faire ça. Et comme elle est plutôt douée, je suis heureuse de la lui confier 😉
Le motif encore humide, on a parsemé quelques paillettes sur la corne et les sabots de notre licorne tout mignonne.
Maurine a poché un autre motif sur le plateau, tout en délicatesse.

Dernière phase : la protection du support avec le GLACI’PROTECT.
C’est ici que de petites mésaventures sont survenues. Les paillettes, bien que le surplus ait été ôté, se sont éparpillées un peu partout sur la façade de la porte. Bon, ce n’était pas vraiment ce que j’avais prévu. Au final, l’effet obtenu s’est révélé assez discret et harmonieux et offrait une touche irisée à la petite porte. Comme si notre licorne avait soufflé dessus un vent d’étoiles minuscules…
Mais ce n’était pas tout : au contact du glacis, je me suis retrouvée avec de vilaines taches jaunâtres à l’intérieur du meuble et dans le tiroir. Une bonne leçon pour moi, si j’avais pris les précautions d’usage en posant le PRIM’ISO, cela m’aurait épargné de devoir bloquer avec du VITRI’SATIN et de réappliquer une couche de TOPAZE aux recoins concernés !
Pour terminer, j’ai appliqué une cire protectrice à l’intérieur du meuble, ainsi que dans le tiroir. Il ne me restait plus qu’à remonter le meuble 😉

Tadaaaa ! Notre Wendy est fin prête pour sa séance photo finale avec une mise en scène soignée aux accessoires ad hoc !

Stéphane la Licorne a tenu à prendre part au shooting photos !

Je peux déjà vous dire qu’elle trépigne d’impatience à l’idée d’intégrer l’univers coloré & joyeux d’une petite Princesse…

Laisser un commentaire