Garnissage Petit billet d'humeur...

☞ Mystère à l’atelier…

Hier, lors du nettoyage de printemps de l’atelier, la Fée dans le Grenier a constaté la disparition inquiétante de son tire-crin.
Seuls indices trouvés sur les lieux : le ruban vichy qui y était attaché et le bouchon en liège qui protégeait sa propriétaire de sa pointe acérée…
Aucun de ses compères pointus, que ce soit le tendeur de sangles ou la double-aiguille, ne l’ont aperçu…
Le mystère reste donc entier, il semble que le tire-crin se soit littéralement volatilisé !
Voilà notre Fée bien démunie sans son précieux outil !
Comment peut-elle remplir les missions que l’on lui confie sans son piquant ami ?
Mesurant environ 22 cm, la tête plate, il se montre redoutable avec le crin qu’il déplace à travers la toile, afin de modeler les harmonieux bourrelets des sièges anciens.
Voilà qui est incroyable !
Une équipe d’experts devrait être dépêchée sur place en vue de remettre la main sur le coquin.  Et, nous l’espérons, de résoudre bien vite cette énigme… qui « craint » ! 😉

Laisser un commentaire